Accès aux autres pages de phytomania.com

ENGLISH

GINSENG
ELEUTHEROCOQUE

PANAX GINSENG
PANAX SP.
ELEUTHEROCOCCUS SENTICOSUS

ARALIACEAE

Dans les livres anciens de médecine chinoise, le ginseng était déjà une plante médicinale renommée.
Il "régulait" les 5 viscères, équilibrait l'énergie vitale, renforçant l'esprit, rendant courageux et généreux, résistant aux poisons; faisait briller les yeux et augmentait l'intelligence et la compréhension.

Actuellement on le dit plus simplement "adaptogène" et antiasthénique .

Le ginseng vient de Corée, mais le genre panax comporte d'autres espèces voisines et assimilées pharmacologiquement au véritable ginseng.

En Amérique du Nord on cultive P. QUINQUEFOLIUM, dans le sud-ouest de la Chine et au Vietnam, P. NOTOGINSENG, au Japon et dans l'Himalaya des variétés de P. PSEUDOGINSENG.

Le ginseng sauvage, petite plante herbacée à feuilles palmatilobées, à ombelle de fleurs blanches et baies rouges, est totalement surexploité et désormais cultivé (en grand) notamment en Amérique du Nord, en Asie et même en Europe.


La partie recherchée, la racine, est cylindrique, ramifiée plus ou moins recourbée avec parfois un aspect anthropomorphe ou phallique (selon les observateurs).

Le ginseng blanc est seulement séché, le ginseng rouge est d'abord chauffé étuvé, ce qui lui donne la coloration rouge, puis séché.

L'éleuthérocoque ou ginseng de Sibérie est une plante buissonnante et épineuse répandue de la Sibérie Orientale jusqu'à la Corée et au Shanxi en Chine. La partie utilisée est également la racine.

Plant de ginseng avec fruits : Crédit WikipediaPLANT DE GINSENG AVEC FRUITS

GINSENG ELEUTHEROCOQUE STRESS ADAPTOGENE EFFORT IMMUNITE VIEILLISSEMENT ANTI INFLAMMATOIRE ANTI FATIGUE



COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES


Le ginseng a été beaucoup étudié, de nombreux composés ont été décrits, leur métabolisme suivi chez l'homme et l'animal, mais il est difficile de relier l'action pharmacologique et la composition chimique de cette plante.

Pour compliquer la situation, tous les ginseng n'ont pas la même composition.

La majorité des auteurs pense que les saponosides sont les composés actifs ( = GINSENOSIDES entre 2 et 10 % de la racine séchée) mais il n'y en a pas dans l'éleuthérocoque(!!).

D'autres auteurs, Coréens, pensent qu'en fait ce serait certains composés phénoliques qui seraient actifs, et ils se réfèrent à la tradition chinoise qui spécifie que la racine de ginseng doit être impérativement préparée sans contact avec le fer (récipient ou couteau).

Ces auteurs relient l'ensemble des propriétés adaptogènes de la plante à la présence de composés antioxydants (anti radicaux libres ) phénoliques.

Les ginsénosides n'ont pas de propriétés antioxydantes.

Dans d'autres plantes médicinales, et non des moindres (ex la valériane), les composants chimiques pris isolément n'expliquent pas l'action pharmacologique observée chez l'animal ou l'homme.

Dans ces cas on peut imaginer que c'est l'association de plusieurs composants ou l'action de leurs dérivés métaboliques qui est pharmacologiquement efficace.


UTILISATIONS

Le ginseng et l'éleuthérocoque sont considérés comme des plantes "adaptogènes" :


On associe l'importante action anti-radicaux libres des extraits de ginseng à d'autres indications:

On trouve de nombreuses préparations à base de ginseng (poudre de plante, extraits standardisés) généralement sous forme de poudre conditionnée en gélules de 250-500 mg.

POSOLOGIE MOYENNE pour de la poudre de racine :

1 g de poudre de ginseng par jour avec la possibilité de tripler cette quantité (3 g par jour).

Eviter de prendre du ginseng en fin de journée à cause du risque d'insomnie ou de difficultés à s'endormir.


On limitera la DUREE DE LA CURE à 3 mois au plus car, à plus long terme, on peut observer des effets secondaires indésirables du type imprégnation par les corticoïdes.


Des EXTRAITS DE GINSENG sont très souvent associés à d'autres phytomédicaments : antiasthéniques, antiartérioscléreux, antisénescence et aussi aux vitamines et oligo-éléments.

Se conformer aux indications du laboratoire-fabricant pour la posologie qui dépend du type d'extrait et de sa concenration en matières actives.


PRECAUTIONS ET CONTRINDICATIONS

LE SURDOSAGE se manifeste par de la nervosité, de l'insomnie, et une plus grande facilité à faire de petites hémorragies.

Le ginseng est une CONTRINDICATION chez la femme enceinte, allaitante ou les enfants de moins de 16 ans et en cas de cancers génitaux (sensibles aux oestrgogènes) .

Les personnes âgées en insuffisance cardiaque, ou avec hypertension et celles qui suivent un traitement anti-coagulant doivent également être prudentes.

 

 

CULTURE DU GINSENG

Il existe des cultures à grande échelle des différentes variétés de ginseng (asiatiques ou américaines).

Mais les particuliers peuvent également cultiver quelques pieds de ginseng.

Les conditions et le déroulement de cette culture amateur sont maintenant bien connus (nombreux informations sur internet), il faut disposer d'un endroit frais à l'abri du soleil ou d'une petite zone boisée .

On peut se procurer de jeunes plants ou des graines, et il faut s'armer de patience , le ginseng est une plante d'ombre à développement très lent.

Il faut 3 à 5 ans pour que le pied de ginseng développe une racine intéressante par sa taille et son contenu en substances pharmacolgiques .


 



Tweet Suivre @phytomania

RESUME

Pour oublier la fatigue et rester jeune

Le ginseng, originaire de Corée et de Chine, fait partie depuis longtemps de la médecine chinoise.
C'est une plante utile pour lutter contre la fatigue, le stress, l'effet des polluants
ou des rayonnements dangereux, les intoxications chroniques.
Elle sert aussi à prévenir l'artériosclérose
et lutter contre les effets néfastes des radicaux libres.

Vous êtes sur www.phytomania.com
site dédié aux plantes médicinales et aux huiles essentielles
PHYTOTHERAPIE, PLANTES MEDICINALES, AROMATHERAPIE, HUILES ESSENTIELLESphytomania