PHYTO MAGAZINE le magazine de Phytomania

flux rss : abonnez vous au magazine de Phytomania

NUMERO 8

Dans ce magazine :

Stevia, l'herbe sucrée du Paraguay

Epistaxis, saignement de nez et plantes médicinales

Le mancenillier et le palétuvier aveuglant

Sommaire Numero 8





STEVIA REBAUDIANA, L'HERBE SUCREE DU PARAGUAY, UN EDULCORANT NATUREL.

La consommation de sucre est en augmentation constante dans le monde, consommation intentionnelle (café, thé, sucreries etc.) ou consommation à notre insu (aliments préparés industriellement, boissons gazeuses).
De fait, les aliments naturellement sucrés sont peu nombreux (fruits, miel) ; le sucre cristallisé, pendant longtemps une matière rare, s'est "démocratisé" avec le développement des grandes plantations de canne à sucre et l’amélioration de la culture des betteraves sucrières. De plus, maintenant, une grande partie du sucre utilisé par l'industrie alimentaire provient de la transformation chimique de l'amidon des graminées.
Parallèlement à cette augmentation de la consommation du sucre, toute une nouvelle pathologie s'est développée : obésité et surpoids, caries dentaires, diabète de type 2 (diabète gras), troubles cardio-vasculaires liés à l'athérosclérose.
Bien évidemment tout n'est pas dû au sucre mais son rôle est important. Pour limiter la consommation de sucre apportant des calories ou permettre de manger sucré à ceux pour qui le sucre est plus ou moins interdit (diabète de type 1 par exemple), les chimistes ont mis au point des édulcorants chimiques, le plus vendu maintenant est l'aspartame.

Il existe pourtant des substances naturelles puissamment édulcorantes, meilleur marché, non toxiques et même bénéfiques pour la santé comme les hétérosides du stéviol : stevioside, rebaudioside, ruboside que l'on trouve dans Stevia rebaudiana et Rubus suavissimus.

Lire la suite...

EPISTAXIS, SAIGNEMENTS DE NEZ ET PLANTES MEDICINALES

Les saignements de nez, ou épistaxis, sont des incidents assez fréquents.
Il existe dans la cloison nasale une zone très vascularisée où deux réseaux sanguins sont reliés (anastomose) ; cette zone vasculaire est fragile et assez souvent responsable du saignement de nez.
La cause de ces épistaxis est parfois évidente (traumatisme du nez), parfois probable (traitement anticoagulant mal adapté, irritation importante de la muqueuse nasale, tumeur maligne ou bénigne), mais en fait assez souvent difficile à préciser.
Le saignement de nez peut être considéré comme sérieux quand il est abondant , persistant et des deux narines.
Le saignement banal est le plus souvent d'une seule narine et se tarit au bout de quelques minutes quand on comprime l'aile du nez, ou qu'on introduit une mèche à l'intérieur de la narine qui saigne.
Quand le saignement de nez est important, des deux narines ou s’il se répète, il est préférable de consulter un médecin sans tarder, spécialiste ORL si possible.

Lire la suite...



LE MANCENILLIER, HIPPOMANE MANCENILLA, ET LE PALETUVIER AVEUGLANT, EXCOECARIA AGALLOCHA

Ces deux arbres tropicaux au latex toxique et corrosif, se rencontrent aux abords de certaines plages tropicales ; des gardiens du jardin d'Eden en quelque sorte. Le mancenillier, Hippomane mancenilla, est originaire de la région Caraïbes : Antilles, cote Nord de l'Amérique du sud, Amérique centrale, Mexique et Grandes Antilles. Le palétuvier aveuglant, Excoecaria agallocha, est présent dans le Pacifique sud-ouest (notamment en Nouvelle-Calédonie) , l'Australie et la région Indo-Malaise.
Tous deux font partie des Euphorbiaceae, poussent sur le littoral, y compris dans les zones arides, au sol caillouteux ou au contraire humide et marécageux, mais toujours près de la mer.


Lire la suite...

Qui sommes nous ? | Contact | ©2008 PHYTOMANIA