PHYTO MAGAZINE le magazine de Phytomania

flux rss : abonnez vous au magazine de Phytomania

NUMERO 1


Dans ce magazine :

Herbes de Provence ...

Insomnie, troubles du sommeil et plantes médicinales

Actualités pharmacologiques : pouvoir anti tumoral du saule et de l'ail

Petites annonces des producteurs de plantes médicinales et de phytomédicaments

 

TROUBLES DU SOMMEIL, INSOMNIE, DEPRESSION
et leur traitement par les plantes médicinales et les huiles essentielles

Les troubles du sommeil, l'état dépressif, l'anxiété, le "nervosisme", certains troubles psychosomatiques sont des indications possibles de la phytothérapie et de l'aromathérapie. Les plantes médicinales autorisées par le législateur n'ont pas la puissance pharmacologique des médicaments de synthèse (neuroleptiques, barbituriques, benzodiazépines, IMAO , anxiolytiques et antidépresseur de dernière génération etc.), mais par contre n'en possèdent pas les inconvénients (somnolence tenace, troubles de l'idéation jusqu'à la confusion mentale, troubles de la mémoire, abrutissement, levée des inhibitions avec tendance au suicide, troubles organiques variés, accoutumance et difficulté du sevrage).
Les plantes médicinales sont donc une très bonne solution quand le trouble neuropsychologique(insomnie, anxiété, dépression, instabilité ) est modéré, supportable par le malade, et que l'ont associe à la phytothérapie ou aux huiles essentielles des mesures hygiéno-diététiques et parfois l'aide d'un psychothérapeute

Lire la suite...

Actualités pharmacologiques : pouvoir anti-tumoral du saule et de l'ail

Beaucoup de plantes ou d'extraits de plantes ont été testés pour connaître leur capacité à prévenir la cancérisation provoquée par un carcinogène puissant ou à prévenir le développement d'une tumeur transplantée. Les effets observés sont parfois notables mais en général insuffisants pour faire l'objet de recherches plus approfondies.
Quand une fraction d'extrait parait prometteuse on poursuit l'étude chimique et pharmacologique jusqu'à obtenir une fraction encore plus efficace qui sera peut-être un jour testée chez l'homme. C'est très long, très compliqué, très onéreux et malheureusement, souvent au bout de plusieurs années d'effort, on s'aperçoit que le médicament découvert ou synthétisé à partir de l'extrait naturel (alcaloïde le plus souvent) est trop toxique pour qu'on l'utilise chez un malade affaibli.
Un autre courant de recherche contre le cancer étudie l'effet d'extraits totaux de plantes parfois très communes contenant peu ou pas d'alcaloïdes et plus pour prévenir que guérir la cancérisation. Ainsi plusieurs études (28 études sur 37) montrent de façon convaincante que l'ail (Allium sativum) et les composés soufrés libérés ou contenus dans l'ail, ont une capacité à s'opposer au processus de cancérisation, et cela chez plusieurs espèces animales, plusieurs tissus et contre plusieurs inducteurs de cancer (carcinogènes).

Lire la suite...




POURQUOI PAS LES HERBES DE PROVENCE?


Utiliser les sachets d'herbes de Provence pour se soigner ?

Cela ressemble à une blague, à une caricature de phytothérapie moquée par les partisans des médicaments synthétiques.
Et pourtant. l'expérience de mes amis remonte à une vingtaine d'années; à l'époque, ils vivaient en régions tropicales, là où la grippe hivernale est rare mais où les infections des voies respiratoires supérieures d'origine virale sont malgré tout assez fréquentes, tenaces et récidivantes. On les attribue classiquement aux touristes qui débarquent en hiver, en fait elles sont présentes toute l'année surtout chez les enfants. Les complications bronchopulmonaires sont rares car la surinfection batérienne ne se développe que chez des gens aux muqueuses respiratoires fragilisées (fumeurs, habitations enfumées par le feu de bois) ou aux défences immunitaires amoindries (sida , jeunes enfants ou personnes âgées etc.).
Fatigués de subir ces infections respiratoires récidivantes, ils ont d'abord essayer de s'en débarrasser avec des plantes à huiles essentielles (labiées à thymol, myrtacées à eucalyptol, à eugénol, verbénacées)

Lire la suite...

Qui sommes nous ? | Contact | ©2007 PHYTOMANIA