PAPAYER
 La papaye
CARICA PAPAYA

CARICACEAE


Le PAPAYER appartient à un genre ,"carica", qui ne comporte désormais qu'une seule espèce, "papaya" .

Les Caricaceae appartiennent à une famille végétale d'origine Africaine mais dont les ancêtres se sont diversifiés en Amérique tropicale, elle comprend actuellement 6 genres, dont Vasconcellea ( une vingtaine d'espèces ) aux fruits ressemblant parfois à s'y tromper à une papaye.

Les botanistes les classent dans l'ordre des brassicales dont les choux, les moutardes, le cresson font partie; ce n'est pas sans intérêt car certaines substances pharmacologiquement actives sont communes aux choux et aux papayes.


Le papayer est originaire de l'Amérique tropicale mais est maintenant cultivé dans toutes les régions
tropico-équatoriales.


C'est une plante à port de palmier de 3 à 10 m de haut, le tronc (c'est en fait une tige) est marqué par les cicatrices d'abscission des feuilles qui sont assez grandes, longuement pétiolées et lobées.

Le fruit de taille variable peut atteindre 5 kg, est généralement ovoïde, son nom indien Guarani ( amérindien) signifie " fruit ressemblant à un sein plein de lait".

A maturité, les papayes sont vert jaunâtre à jaune orangé, leur chair juteuse, jaune, orange ou rouge, délimite une cavité centrale remplie de petites graines noires.

Le fruit est très largement consommé dans les pays tropicaux (il voyage mal) mais le papayer est aussi une plante médicinale par ses racines, ses fleurs, ses feuilles, ses graines et son latex riche en enzymes.


PAPAYE PAPAYER CARICA PAPAYA PAPAINE DIGESTION DES VIANDES FRUIT DIETETIQUE GRAINE OLEAGINEUSE HUILE DE PAPAYE BENZYL ISOTHIOCYANATE ANTICANCER FEUILLES CONTRE LA DENGUE




COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES


LA PAPAYE

La papaye est riche en sucre (5 à 8%) quand elle est mûre , c'est également un fruit riche en vitamines : vitamine C (60 à 70 mg/100 g) , Vitamine A et provitamine A (100 microgrammes/100g)

La paroi de la papaye contient du latex surtout quand elle est verte.
C'est un mélange d'enzymes dominé par la PAPAINE et la CHYMOPAPAINE, qui provoque la dégradation des protéines en molécules plus petites puis en acides aminés (amino-acides).
Ce sont donc des enzymes qui facilitent la digestion des aliments protéinés ( viandes, poisson, légumineuses..) mais qui n'ont aucune action sur les aliments sucrés ou les corps gras.

Le latex est recueilli pour son contenu en papaïne par incision des fruits encore verts, il coagule rapidement, est récupéré par raclage et séché.
Il se présente alors en petits fragments blancs à bruns, d'odeur "proche de la viande grillée" et de saveur faiblement salée et amère.

La chair de la papaye mûre contient également une faible quantité de papaïne .

LES GRAINES DE PAPAYE


Graines de papaye et huile végétale :

Les graines de papaye contiennent 25 à 30 % de leur poids sec en lipides assimilables (huile végétale) dont la composition est intéressante :

- acide oléique ( 70 à 75 %) monoinsaturé,
- acide palmitique ( 15 à 18%), insaturé,
- acide stéarique (4 à 5 %) , insaturé,
- acide linoléique (3 à 5%), acide gras essentiel bi-insaturé.

Graines de papaye et isothiocyanates :

 Les graines de papaye renferment un hétéroside soufré (glucatropéoline) qui, quand la graine est écrasée, libère une substance volatile à l'odeur un peu poivrée (benzyl-isothiocyanate).

La glucatropéoline est un glucosinolate, c'est une classe de substances présentes dans beaucoup de plantes de l'ordre des brassicales ( exemple : choux , brocoli, moutarde, cresson, raifort, radis, câpres).
Ces substances sont transformées par un enzyme, la myrosinase, quand la plante ou les graines sont écrasées ou broyées.
Les différents produits volatils ainsi libérés sont des moyens de défense pour la plante contre les animaux brouteurs ou certains insectes.
Les différents isocyanates (benzyl-isothiocyanate dans le cas de la papaye) sont toxiques à dose élevées mais augmentent l'appétence de certains plats ou aliments (comme la moutarde ou le poivre) et possèdent des propriétés pharmacologiques intéressantes à faible dose, citons en quelques unes :

- Protection contre le développement des cancers : en détoxifiant les produits cancérigènes ou en ralentissant le développement des cellules cancéreuses ou en facilitant leur disparition par apoptose.

- Action antibactérienne sur de nombreuses bactéries notamment les microbes présents dans la bouche et responsables de la plaque dentaire et des caries.

- Action antiparasitaire sur les parasites intestinaux aussi bien chez l'humain que l'animal.

- Action anti-inflammatoire.

- Action sur la maturation des spermatozoides : forte diminution (réversible) du nombre de spermatozoides dans le sperme, pour des doses assez élévées de benzyl-isothiocyanate et possibilité de modification des mouvements de l'utérus (action anti-fertilisante).

Pour obtenir l'huile de graine de papaye , les graines sont broyées , le benzyl isothiocyanate est donc présent en quantité variable dans l'huile de graine de papaye ce qui limite l'utiisation de l'huile de papaye dans l'alimentation tant qu'on n'a pas trouvé un moyen économique de faire baisser et de controler la quantité dans l'huile de cette substance intéressante mais peut-être toxique sur le long terme .


.

LES FEUILLES DE PAPAYER

Les feuilles vertes de papayer contiennent :

- du latex, donc des enzymes actif sur les protéines,
- des flavonoïdes anti-inflammatoires,
- un alcaloïde : la carpaïne qui peut agir sur le fonctionnement du coeur (diminution de la contraction du muscle cardiaque) ce qui peut faire baisser la tension artérielle, mais il n'y a pas semble-t-il de vasodilatation des vaisseaux sanguins ce qui limite son utilisation pour soigner l'hypertension. A forte dose la carpaïne est toxique pour le muscle cardiaque (le myocarde).

Les feuilles de papayer qui commencent à jaunir sont traditionnellement utilisées pour soigner des infections virales en Asie, dont la dengue qui provoque une diminution du nombre de plaquettes sanguines (risque d'hémorragie) et un abaissement du taux de polynucléaires neutrophiles (cellules sanguines qui participent à la lutte anti-infectieuse).
Des expériences récentes (chez l'homme et l'animal) confirment qu'un extrait aqueux de la feuille de papayer (sans les nervures ) fait remonter le taux des plaquettes et des polynucléaires neutrophiles.

L'extrait aqueux de feuilles de papayer possède un effet hypoglycémique et anti-inflammatoire utile en cas de diabète modéré de type 2.

Une décoction très prolongée des feuilles bien développées pourrait posséder un pouvoir anti-cancéreux, c'est une recette aborigène d'Australie, mais cela n'a pas été confirmé par des expériences scientifiques.

Les très jeunes feuilles de papayer sont comestibles, elles deviennent ensuite de plus en plus amères.




UTILISATIONS

 

LES PAPAYES FRUITS TROPICAUX

La consommation de papaye est particulièrement recommandée, c'est un fruit le plus souvent "sauvage", souvent non traité par les pesticides et un des fruits tropicaux qui se digère le mieux.
Sa saveur un peu fade est relevée par du jus de citron. Il est parfait en salade de fruits et en sorbet.

La papaye verte, pelée, est excellente cuite à l'eau et accommodée en gratin.
On peut aussi sécher la chair presque mure, découpée en lanières, elle se conserve plusieurs jours.

Certaines populations du Pacifique et d'Asie utilisent parfois la papaye, verte et écrasée, en application sur le visage pour "éclaircir" le teint et détruire certaines taches mélaniques (quelques minutes d'application suivies d'un rinçage abondant, mais attention aux yeux!!).

LE LATEX DE PAPAYER ET LA PAPAINE

Le latex frais peut s'employer pour détruire cors et verrues.

Les feuilles un peu froissées servent à attendrir la viande; il suffit d'envelopper la viande et de la laisser ainsi quelques heures au frais.
La décoction de feuilles permet d'enlever les taches de sang sur les vêtements.

La chymopapaïne a été utilisée pour soulager ou guérir les névralgies du nerf sciatique résultant d'une compression par hernie discale.
On l'injectait directement dans le noyau du disque, la technique est délicate car l'enzyme est neurotoxique et peut provoquer d'importantes réactions allergiques.
Ce traitement a prouvé son efficacité mais il est progressivement abandonné dans la plupart des pays.

La papaïne brute ou purifiée est utilisée en thérapeutique digestive pour compenser les insuffisances des sécrétions gastroduodénales et pancréatiques.

On trouve de nombreuses préparations pharmaceutiques contenant de la papaïne brute ou purifiée, quelquefois en association avec d'autres phytomédicaments à visée antidyspepique sous forme de sirop, d'élixir, de gélules ou de comprimés.
L'indication générale de ces produits est la dyspepsie par insuffisance sécrétoire : gastrite atrophique ou toxique, parasitose chronique , troubles hépatobiliares et pancréatiques, troubles digestifs post opératoires.

En usage externe la papaïne est un anti-inflammatoire et un détersif favorisant la cicatrisation des plaies et on peut l'associer à des antibiotiques.
La papaïne entre aussi dans la composition de produits dermatologiques.

ATTENTION depuis quelques années ces utilisations en dermatologie ne sont plus encouragées par les autorités sanitaires, certains malades pouvant développer des réactions allergiques dangereuses. C'est également le cas pour l'emploi du latex de papayer pour traiter les parasites intestinaux, la dose efficace antihelmintique étant très proche de la dose toxique qui provoque de la diarrhée et des troubles digestifs.

LES GRAINES DE PAPAYE

Graines de papaye dans l'alimentation

Les graines de papaye peuvent s'utiiser pour donner un goût piquant, aromatiser certains plats ou crudités :

Exemple : une à deux cuillerées à café de graines fraiches que l'on pile dans un mortier ou que l'on broie au mixeur, ne pas conserver au frigo sinon tous les aliments un peu gras qui s'y trouvent prendront l'odeur du benzyl isothiocyanate.

Cette préparation simple permet de relever le goût de plats un peu fades et apporte à l'alimentation des substances protectrices contre la dégénérescence cancéreuse (comme le brocoli, le chou de chine, chou de Bruxelles, le cresson).
Certaines personnes ne supportent pas les graines de papaye écrasées, cela leur donne des douleurs gastriques. Il est prudent de commencer avec une faible quantité de graines écrasées, leur goût et leur odeur sont fortes.


Autres utilisations des graines de papaye

Depuis quelques années les pays producteurs de grande quantité de papaye (Brésil, Nigeria, Inde) essaient de valoriser les sous produits de ce fruit( dont les graines ).

L'huile de graine de papaye est déjà commercialisée, son profil en acide gras est intéressant mais la présence de benzyl isothiocyanate (BITC) ne lui permet pas d'être commercialisée dans les pays occidentaux comme huile comestible (on se souvient de l'huile de coton provoquant la stérilité masculine en Chine à cause de la présence de gossypol).

Des chercheurs Asiatiques ou Africains essaient de résoudre ce problème en utilisant des moyen physiques ou biologiques pour abaisser le taux de BITC.

L'huile de graine de papaye peut s'utiliser comme huile cosmétique, huile de massage.

LES FEUILLES DE PAPAYER


On peut consommer les jeunes feuilles de papayer à la MANIERE DES EPINARDS, elles apportent des provitamines A et des substances phénoliques anti-inflammatoires à l'organisme, mais la présence d'alcaloïdes peut les rendre très amères dès qu'elle se développe.

Les feuilles en fin de développement (quand elles commencent à jaunir) peuvent s'utiliser pour LUTTER CONTRE CERTAINES MALADIES VIRALES (arboviroses) comme la dengue, le zika ou le chikungunia.
Il n'y a pas beaucoup d'études sur ce sujet, mais à l'occasion de grandes épidémies récentes en Asie (surtout la DENGUE) on a pu observer l'intérêt de cette médecine traditionnelle.
On observe, semble-t-il, un raccourcissement du temps de la maladie, un moins grand nombre de complications hémorragiques ou neurologiques , une diminution des cas graves nécessitant une hospitalisation.
L'extrait de la feuille de papayer peut être conseillée en cas de dengue banale, mais si la dengue est forte avec des signes hémorragiques, la surveillance médicale s'impose car la maladie peut s'aggraver rapidement surtout chez les enfants.

EXEMPLE : broyage de deux feuilles de papayer âgées mais non entièrement jaunies, dont on a retiré les nervures principales , mélanger à un peu d'eau froide et extraire le jus, posologie : 5 ml ou une cuillerée à café 3 fois par jour pour un adulte, demi dose chez l'enfant. C'est très amer et on peut l'adoucir avec du miel ou du sucre.

EXEMPLE : infusion courte dans 1/2 litre d'eau très chaude de deux feuilles de papayer non jaunies dont on a retiré les nervures , laisser infuser jusqu'à refroidissement. A consommer dans la journée. Aromatiser si besoin.

Cette infusion peut également servir en cas de DIABETE de type 2, on n'utilise dans ce cas qu'une demi feuille de papayer par jour pendant une quinzaine de jours suivie d'une semaine sans traitement.
Voir aussi La feuille de papayer et la fièvre dengue

AUTRES UTILISATIONS


La papaye fermentée

Les fruits ou les légumes fermentés sont connus depuis longtemps pour leur capacité à renforcer l'immunité et les défenses organiques et à apporter à l'organisme des substances probiotiques.
Faire fermenter des végétaux c'était aussi une façon d'en conserver une partie avant l'ère des frigos et des congélateurs.

La papaye fermentée est devenue traditionnelle en Asie, on l'utilise pour ses propriétés anti-inflammatoires et pour enforcer l'immunité, c'est un "immuno-modulateur", elle permet aussi de rééquilibrer une flore intestinale défaillante ( suite de traitement antibiotique prolongé, alimentation artificielle par tubage).

EXEMPLE DE PREPARATION de la papaye fermentée au JAPON :
Des papayes immatures (vertes) issues de l'agriculture biologique ou cueillies dans la nature sont pressées entières, le jus obtenu est mis à fermenter à température ambiante et en aérobiose avec inoculation d'une souche bactérienne (Enterococcus faecalis), cela dure 12 mois, ensuite cette préparation est inoculée par un champignon ( Aspergillus oryzae ), la fermentation dure encore 6 mois dans les mêmes conditions de température et d'aérobiose.

Exemple de posologie : 5 à 10 g par jour pendant au moins un mois.

On peut trouver sur internet des fournisseurs de papaye fermentée, mais il faut s'assurer qu'ils vendent un produit réellement préparé dans de bonnes conditions d'hygiène et selon des normes bactériologiques controlées.

Quelques autres utilisations traditionnelles

Les fleurs fraîches du papayer mâle étaient utilisées en infusion contre les bronchites et les trachéites mais aussi en décoction pour "les maladies du foie" et "la mauvaise digestion" au Brésil.
Les fleurs séchées sont parfois employées comme vermifuge, les graines écrasées également.

Les racines : traditionnellement chez les créoles guyanais et les caboclos brésiliens, on utilisait les écorces ou la partie interne des racines comme aphrodisiaque ou anaphrodisiaque mais cet usage est peut-être lié au symbolisme sexuel du fruit.



CULTURE DU PAPAYER

Le papayer est une plante tropicale facile à faire pousser et qui permet d'obtenir des fruits souvent en moins d'un an. C'est une plante des pays chauds qui ne supporte pas le gel.

Il suffit de faire un semis de graines et de transplanter les jeunes plants dans un terrain ameubli , enrichi en compost et qui n'est pas trop humide..

Les papayers sont mâles (donc sans fruit), femelles (avec fruit) ou hermaphrodites (avec fruit). On ne connait pas le sexe de la plante avant la première apparition des fleurs ou des boutons floraux.
Il faut donc prévoir l'élimination de la majorité des pieds mâles et le repiquage de nouveau jeunes plants à leur place.
Dans les plantations "professionnelles" on privilégie les variétés hermaphrodites.
Le papayer est sensible à plusieurs maladies virales et fongiques qui une fois installées sur un terrain ou dans une région rendent la culture de cette plante difficile voire impossible.

Des papayers transgéniques résistants à la plus importante des infections virales ( Papaya Ringspot Virus PRSV ou virus des taches en anneaux qui touche aussi les cucurbitacées) ont été "créés" d'abord à Hawaï puis en Amérique du sud, en Asie et en Chine.
Cela ne régle pas tous les problèmes de cette plante quand on en fait de grandes plantations monospécifiques. Cela en pause d'autres et des applications de pesticides sont malheureusement souvent nécessaires.
Les papayes trangéniques ne sont résistantes en-effet qu'à une souche du virus, sont peut-être plus vulnérables aux  maladies fongiques que les papayes non-OGM, moins résistantes au transport, peuvent causer des allergies et leur dissémination est incontrôlable.

En culture de jardin les papayers restent exempts de maladie quand on les cultive dans des conditions qui les rendent sains et résistants (sol bien nourri, aéré, plantation espacée). En cas d'atteinte virale on élimine le papayer malade au plus vite et on le brule dès qu'il est sec.
Il est également possible de prévenir les infections en éliminant les insectes vecteurs des virus (les pucerons) en utilisant du purin de feuilles ou des préparations à base de neem.

La récolte des fruits se fait dès l'apparition des premières stries jaunes sur la papaye verte. Il faut prélever le fruit en tordant sont pied et sans le couper avec un instrument pour éviter de transmettre un maladie virale d'une plante à l'autre.

ESPECES DE CARICACEAE VOISINES DU PAPAYER

Il existe des espèces cousines de la papaye tropicale qui appartiennent au genre Vasconcellea.
Le PAPAYER DE MONTAGNE (chamburo en espagnol) , Vasconcellea pubescens , est orignaire des région montagneuses (andes) de l'Amérique du sud.
C'est une plante qui se développe donc en climat tempéré un peu froid (papaya de terra fria), le papayer de montagne ressemble beaucoup à celui des tropiques. La propagation se fait par les graines, et les plants peuvent être mâles, femelles ou hermaphrodites (ambisexués).
La papaye de montagne ressemble également à la papaye tropicale mais elle est souvent plus petite, avec des côtes beaucoup plus marquées. C'est un fruit moins "gouteux", un peu acide , qui est parfois consommé comme un légume.

Les agronomes ont créé un hybride entre cette papaye et une autre espèce voisine, Vasconcellea stipulata, c'est le BABACO, typique des marchés équatoriens et colombiens.
Le fruit de babaco est plus allongé que la vrai papaye et présente 5 côtes très marquées, la peau du fruit est beaucoup plus fine et peut se consommer, le fruit se mange cru et contient un peu de papaïne (certaines personnes peuvent y être allergiques).

La propagation se fait par bouturage de rejet de tige, on peut cultiver le babaco dans les pays tempérés à hiver doux (Exemples: région andines d'Amérique du Sud, Sud de l'europe, Californie, Nouvelle Zélande )



Papayes sur un papayer Carica papaya
Tweet Suivre @phytomania

RESUME

Un fruit tropical et un latex médicinal
Le papayer, originaire d'Amérique tropicale, est cultivé dans le monde entier, son fruit
la papaye, est maintenant cultivé à grande échelle en Asie, Amérique du Sud et Afrique.
Toute la plante contient du latex renfermant des enzymes qui digèrent les protéines et qui sont utiles en cas de troubles digestifs par hyposécrétion.
Les graines sont oléagineuses et contiennent un composé souffré utilisable comme condiment mais qui possède des propriétés pharmacologiques : prévention des cancers, anti-inflammatoire, antibactérien .
Les feuilles sont employées pour diminuer les effets des infections à arboviroses, notamment la fièvre Dengue.