Accès aux autres pages de phytomania.com

le gingembre zingiber officinale : crédit WikipediaGINGEMBRE

ZINGIBER
OFFICINALE


ZINGIBERACEAE



Considéré comme une épice ou un condiment en France, le gingembre est officinal (médicinal) dans beaucoup de pays Européens et Anglo-Saxons.


Le gingembre est une grande plante herbacée vivace ressemblant au curcuma, l'épi floral est fait de fleurs vert pâle à labelle pourpre avec des taches jaunes.

Le gingembre, dont on ne connait pas de plants "sauvages" est probablement originaire de l'Inde.

Il est abondamment cultivé dans tout le sud-est asiatique, en Chine, aux Caraïbes, en Océanie, et est subspontané ou naturalisé dans beaucoup de pays tropicaux.

Le rhizome qui ressemble à celui du curcuma est blanchâtre (celui du curcuma orangé), il à l'apparence d'une main.

Sa cassure est fibreuse et granuleuse, de couleur claire un peu verte, il dégage alors une odeur aromatique agréable.

La saveur chaude du gingembre est, piquante et "poivrée" , assez typique.

Le gingembre s'utilise frais, parfois séché , ou préparé de différentes façons : gratté, blanchi.

Le RHIZOME DE GINGEMBRE est la partie médicinale, on en extrait aussi une HUILE ESSENTIELLE médicinale.

La famille végétale "zingibéracée ou zingiberaceae" comprend plusieurs plantes aromatiques et médicinales :

- citons le curcuma et le temoe lawaq, la cardamone,

- et trois alpinia souvent utilisés aussi comme plantes décoratives : Alpinia galanga (grand galanga), Alpinia officinarum (petit galanga) et Alpinia zerumbet (ATOUMO ou "à tous maux" ) très réputé pour ces propriétés médicinales aux Antilles .


GINGEMBRE ZINGIBER OFFICINALE EPICE ET CONDIMENT TONIQUE TROUBLES DIGESTIFS DYSPEPTIE VOMISSEMENTS NAUSEES HUILE ESSENTIELLE DOULEURS ARTICULAIRES MIGRAINES ASTHENIE IMPUISSANCE





COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES


LE RHIZOME DU GINGEMBRE

Le rhizome de gingembre:

- est riche en amidon (50 à 60 % ),

- renferme 1 à 3% d'huile essentielle,

- des composés (oléorésine) qui lui donne sa saveur chaude et poivrée : gingérols et shoagols .
.
- des acides organiques et des vitamines en petite quantité (vitamine A et B) .

Gingérols et shoagols sont des composés chimiquement très voisins qui possèdent d'intéressantes propriétés :

- ANTI-EMETIQUE , donc CONTRE LE VOMISSEMENT, les nausées .

Ce pouvoir ANTINAUSEEUX ne semble pas du à une action sur le système nerveux central et serait principalement consécutif à un EFFET SUR LE SYSTEME DIGESTIF (principalement l'estomac)

Des études sur le mal des transports chez l'homme donnent des résultats variables:

Le gingembre ou ses extraits ont été étudiés pour soigner les vomissement et les nausées de la femme enceinte .

Le gingembre à faible dose ne semble pas agir de façon défavorable sur le déroulement de la grossesse ni sur le développement du foetus mais les études sont fragmentaires et beaucoup de thérapeutes déconseillent l'utilisation du gingembre à dose thérapeutique pendant la grossesse.

- ANTI-INFLAMMATOIRES, et antioxydants .
Le pouvoir anti-inflammatoire est probablement lié à une inhibition de la synthèse de certaines prostaglandines (substances participant à la réaction inflammatoire)

- FAVORISANT LA DIGESTION ET PROTECTEUR GASTRIQUE : donne de l'appétit, augmente le flux salivaire, favorise les mouvement du tube digestif et limite le développement d'Helicobacter pylori responsable de beaucoup d'ulcères d'estomac

- ANTI-MUTAGENE et ANTI-CANCEREUX
De nombreuses études actuelles (principalement en Asie) s'intéressent au pouvoir anti-mutagène ou anticancéreux (cytotoxique) des gingérols et des shoagols .
Pour le moment , à ma connaissance , ce sont des études "in vitro", sans applications thérapeutiques imminentes chez l'homme.

 

-

L'HUILE ESSENTIELLE De GINGEMBRE

La composition de l'HUILE ESSENTILLE de RHIZOME DE GINGEMBRE varie selon la provenance géographique, et les nombreuses variétés cultivées en Asie.

Le composant principal est un sesquiterpène typique du gingembre le zingibérène (10 à 30%)

Les monoterpènes sont moins spécifiques du gingembre mais sont très aromatiques : citral et linalol, camphène et ocimène, cinéole, pinène.

L'huile essentielle de gingembre (rhizome) est :

- Moyennement antibactérienne et ANTI-FONGIQUE.

- ANTALGIQUE( contre les douleurs musculaires et articulaires).

-TONIQUE et "aphrodisiaque" : c'est une propriété classique mais sans vérification scientifique.

- EUPEPTIQUE : favorise la digestion et donne de l'appétit

Le zingibérène est étudié pour son POUVOIR CYTOTOXIQUE sur certaines lignées cellulaires cancéreuses. Il favoriserait l'apoptose cellulaire des cellules cancéreuses qui lui sont sensibles (c'est à dire leur mort spontanée).





UTILISATIONS


LE GNGEMBRE CONDIMENT AROMATIQUE

Le gingembre est utilisé depuis longtemps dans la cuisine Asiatique (Inde, Asie du Sud Est, Chine, Japon) : frais, découpé en lamelles ou rapé, en macération huileuse ou vinaigrée, en poudre ou confit, dans des plats de crudités, de légumes , de viande ou de poisson (notamment du poisson cru) .

En Europe c'est plutôt un aromate : poudre de gingembre dans certains " pains d'épices", aromatisation de boisson (ginger ale).

Le rhizome n'a pas les mêmes propriétés gustatives et aromatiques quand il est frais , séché (en poudre), très jeune ou en fin de cycle de culture.

Une façon très simple d'en consommer : le THE DE GINGEMBRE : quelques lamelles de gingembre frais dans de l'eau très chaude, quelques minutes d'infusion, c'est une boisson un peu poivrée, aromatique , qui favorise la digestion et qui est légèrement tonique.

Ne pas en abuser, risque de douleurs d'"estomac" (gastralgie irritative) chez certaines personnes .

LE GINGEMBRE PLANTE MEDICINALE

Préparation d'une teinture alcoolique "domestique" de gingembre :

Mélanger le rhizome frais coupé en fines lamelles ou râpé dans de l'alcool à 45° à 55° (rhum par exemple) dans les proportions 100 g de rhizome frais pour 250ml (1/4 de litre), laisser macérer au moins 15 jours dans un récipient hermétique en verre (genre pot de confiture), fltrer et conserver au frais , hors de la lumière.
1 à 2 cuillerées à café par jour dilué dans un peu d'eau , pour favoriser la digestion ou aromatiser un "cocktail" ou un "planteur" ou un verre de bière .


HUILE ESSENTIELLE DE RHIZOME DE GINGEMBRE


L'HUILE ESSENTIELLE de GINGEMBRE ne contient quasiment pas de substances au goût épicé (gingérols et shoagols).

C'est une huile essentielle à l'odeur particulière et agréable qui s'utilise en parfumerie mais aussi en aromathérapie principalement par voie externe.

Elle est ANTALGIQUE, utile en massage diluée dans une huile végétale, sur des muscles ou des articulations douloureuses .

Elle posséderait (au même titre que l'huile essentielle d'ylang-ylang) un pouvoir APHRODISIAQUE : massage du bas ventre et du bas de la colonne vertébrale.

En cas de TROUBLES DIGESTIFS mineurs (gastralgie, nausées, gaz intestinaux), elle s'utilise aussi en masssage de la région douloureuse.

Dans tous les cas d'usage externe il faut diluer cette huile essentielle dans un peu d'huile végétale ( exemple : amande douce, olive, noisette) et faire une première application d'une goutte d'huile essentielle pour vérifier l'absence d'intolérance cutanée .

PRECAUTIONS : ne pas utiliser cette huile essentielle chez l'enfant de moins de 3 ans et limiter son emploi chez la femme enceinte.

 

CULTURE DU GINGEMBRE

Le gingembre est un condiment cultivé à la fois à grande échelle (plus de 2 millions de tonnes de rhizomes surtout produits en Asie) et aussi dans beaucoup de jardins ou autour des maisons dans les régions chaudes et humides.

Les variétés sont nombreuses et certains cultivars permettent une culture dans les pays tempérés à été chauds (même en France) .

La culture se fait facilement à partir d'un fragment de rhizome qui possède un bourgeon.
Il suffit de le placer en terre juste sous la surface du sol et de maintenir une humidité constante( mais sans exagérer).
Une ou des tiges vertes se développeront assez vite si la température est favorable (au dela de 20 à 25 °C) et si le rhizome est bien "vivant".
Il faut 6 à 9 mois pour obtenir un cycle complet de végétation et il est préférable d'initier la culture en serre dans les pays tempérés ou sub-tropicaux.

Tweet Suivre @phytomania

RESUME

Pour bien digérer et lutter contre le mal de mer
Le rhizome de gingembre que l'on cultive dans les régions tropicales contient de l'huile essentielle.
Certains de ces constituants ont une saveur poivrée d'autres sont un peu amers. Ils protègent l'estomac et permettent aussi de limiter les effets du mal des transports : moins de nausées, moins de vomissements.
Le gingembre aromatise beaucoup de pâtisseries et parfois la bière.

Vous êtes sur www.phytomania.com
site dédié aux plantes médicinales et aux huiles essentielles
PHYTOTHERAPIE, PLANTES MEDICINALES, AROMATHERAPIE, HUILES ESSENTIELLESphytomania