FRAGON EPINEUX
PETIT HOUX

fragon épineux ou petit houx ruscus aculeatusRUSCUS ACULEATUS

LILIACEAE

Le fragon fait partie de la même famille botanique que l'ail, l'aloes ou l'iris mais se présente sous un aspect complètement différent.
C'est un arbrisseau ou arbuste toujours vert, vivace, assez touffu, plutôt court (50 cm à 1 m), aux tiges nues à la base, rameuses vers le haut, dressées, vert foncé, et qui se terminent par une pseudo-feuille également vert foncé (1 à 4 cm).
Cette feuille est en fait un rameau aplati ou cladode, de forme ovale, il se termine par une pointe aiguë et piquante.
La fleur, toute petite nait sur cette "feuille" et se transforme à l'automne en un fruit rouge écarlate, une baie qui contient 1 à 2 graines jaunes.
Le rhizome, vivace, blanc-gris avec des racines brunâtres est la partie médicinale.


Le fragon se rencontre à l'état naturel autour de la Méditerranée et dans l'Europe de l'ouest, il préfère les terrains calcaires.
En France il est commun dans le midi et dans l'ouest en bordure de bois, dans les haies, les lisières, les talus et parfois en sous-bois car il est plutôt ombrophile. C'est une plante que l'on peut cultiver et qui est souvent planté dans les jardins.
Il ne faut pas le confondre avec une autre espèce très voisine (pas ou pas encore médicinale), Ruscus hypoglossum, également originaire des pays du pourtour méditerranéen et du sud de la France, ses feuilles sont plus longues (3 à 1O cm) et leur pointe n'est pas épineuse.

FRAGON PETIT HOUX VARICES HEMORROIDES OEDEME FRAGILLITE CAPILLAIRE VEINOTONIQUE PHLEBITE




COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES

LES RACINES et LE RHIZOME

On récolte le rhizome de fragon à l'automne quand les baies sont bien rouges, on y trouve :
- un peu d'huile essentielle
- des glucides et lipides de réserve
- des stérols
- des flavonoïdes , saponines, coumarines, un peu de spartéine et de tyramine
- des sels de K et Ca
- et surtout des saponosides stéroïdiques (ou hétérosides stéroïdiques) : association d'une molécule à squelette stéroïdique (la génine) avec des sucres simples. Dans le cas présent les génines sont : ruscine et ruscoside.

Ces hétérosides (ruscogénines) sont abondants dans la racine : jusqu’à 6 % de la racine sèche.

En fait toute la plante contient ces ruscogénines mais leur concentration est supérieure dans les parties souterraines.

Pendant longtemps le fragon était uniquement considéré comme une plante diurétique à utiliser en cas de lithiase urinaire ou d'oligurie ainsi que pour soulager les douleurs menstruelles. Ces indications semblent maintenant obsolètes.
Au milieu du XXème siècle des pharmacologues ont mis en évidence l'ACTION VEINOTONIQUE des extraits de fragon.

Une explication serait que les saponosides qui sont bien absorbées par voie orale, agissent en quelques minutes sur les récepteurs alpha-adrénergiques présents dans la paroi des vaisseaux sanguins (notamment veineux) et aussi en facilitant la libération de noradrénaline.
Tout cela entraîne la contraction des fibres musculaires des parois des vaisseaux sanguins (vasoconstriction).

Des études IN VIVO chez l'animal (hamster) montrent par ailleurs que les extraits de Ruscus :

- diminuent la perméabilité des petits vaisseaux aux macromolécules (action anti-oedémateuse)

- inhibent l'action de l'élastase (enzyme impliqué dans l'altération de la paroi vasculaire

- modifient (inhibent) l'action de molécules qui participent à la réaction inflammatoire (bradykinine, histamine, leucotriène), (action anti-inflammatoire).

IN VIVO chez l'homme : on observe une augmentation du tonus veineux avec comme résultat une diminution du volume veineux (dans un essai clinique, 10 % de diminution 2 h après la prise orale d'extraits de Ruscus).

Les études cliniques sont nombreuses et portent le plus souvent sur des spécialités où les extraits de fragon sont associés à d'autres molécules vasculo-protectrices. Elles concluent à l'efficacité de ces extraits végétaux (dont le Ruscus) sur les symptômes de l' INSUFFISANCE VEINO LYMPHATIQUE des membres inférieurs.





UTILISATIONS


EXTRAITS DE RHIZOME DE FRAGON RUSCUS ACULEATUS

LES PRINCIPALES INDICATIONS DU FRAGON :

- l'insuffisance veino-lymphatique avec ou sans varices,

- les séquelles de phlébites,

- les hémorroïdes anales(en traitement de fond et au moment des crises),

- parfois les troubles de la circulation lymphatique post-chirurgicaux (lymphoedème)

- D'autres troubles liés à un dérèglement du tonus vasculaire comme l'hypotension orthostatique (par exemple chez le vieillard, le diabétique), la rétinopathie diabétique, la fragilité capillaire en général,

- certains thérapeutes préconisent aussi les extraits de Ruscus pour faire diminuer l’œdème des membres inférieurs secondaire à l'utilisation des inhibiteurs calciques dans le traitement de l'hypertension artérielle.

Exemples de posologie :

DECOCTION :
50 g de rhizome sec en morceaux dans 1 litre d'eau, bouillir 10 à 15 mn, infuser 30 mn, filtrer, consommer 1/2 à 1 verre 3 fois par jour.

INFUSION (moins concentrée que la décoction) :
50 g de rhizome sec en morceaux dans 1 litre d'eau très chaude, infuser pendant 15 à 20 mn, à boire dans la journée.

POUDRE TOTALE cryobroyée titrée à 2,5% de saponoside (en pharmacie):
1 à 3 g par jour (3 à 10 gélules) en 3 à 5 prises.

TEINTURE MERE de Ruscus aculeatus fragon épineux:
50 à 150 gouttes par jour.

Le traitement doit être prolongé : par cure (exemple 3 à 4 semaines), au long cours (exemple une semaine sur deux), ou continu.

Les extraits de Ruscus entrent dans la composition de spécialités pharmaceutiques à visée veinotonique et pour soigner la maladie hémorroïdaire.
Ils sont souvent associés à d'autres plantes ou extraits de plantes ou des vitamines aux propriétés complémentaires.
On trouve aussi des préparations pour usage local (pommade, suppositoire) pour soigner la crise hémorroïdaire.



ATTENTION :
La baie rouge du fragon ou petit houx, Ruscus aculeatus est connue pour sa TOXICITE

AUTRE UTILISATIONS

Les toutes jeunes tiges printanières sont par contre comestibles.
Elles sont alors violettes et assez cassantes. On les consomme après une courte cuisson comme de jeunes asperges.

Les rameaux vert brillant avec leurs cladodes et leurs fruits rouge vif à l'automne sont particulièrement décoratifs et entrent dans la composition de bouquets de plantes sèches.

Le fragon épineux est une plante robuste qui s'adapte à la plupart des sols et qui ne craint pas l'ombre. On la propage facilement en transplantant des morceaux de stolons rhizomateux ou en fragmentant les buissons de fragon. La propagation par les graines est possible mais la germination est très lente.

 




Tweet Suivre @phytomania

RESUME

POUR SOIGNER LES JAMBES LOURDES ET LES HEMORROIDES

Le rhizome du fragon épineux contient des substances qui renforcent le tonus des veines et limitent la réaction inflammatoire et les œdèmes qui accompagnent l'insuffisance veineuse.
C'est une plante décorative dont on peut manger les jeunes pousses mais dont le fruit est TOXIQUE

Vous êtes sur www.phytomania.com
site dédié aux plantes médicinales et aux huiles essentielles
PHYTOTHERAPIE, PLANTES MEDICINALES, AROMATHERAPIE, HUILES ESSENTIELLESphytomania