BRUYERE CENDREE
BRUYERE CALLUNE
 La bruyère callune, Calluna vulgaris, crédit Wikipedia

ERICA CINEREA
CALLUNA VULGARIS

ERICACEAE
Les bruyères sont en général de petits arbustes ligneux ou des sous-arbrisseaux des régions tempérées ou d'altitude qui se développent sur les sols pauvres, siliceux ou dégradés, le plus souvent très acides (landes, tourbières), parfois en sous bois (pinèdes).

Les bruyères peuvent réaliser des peuplements monospécifiques, pérennant, empêchant le développement des autres plantes comme par exemple dans certaines parties de l'Ecosse.

Ce sont aussi des plantes ornementales et médicinales.

Les espèces sont très nombreuses parfois difficiles à différencier; dans cette page nous décrirons deux espèces communes en Europe et dont la pharmacologie est assez bien connue.

Erica cinerea, la bruyère cendrée est la bruyère la plus répandue en Europe, assez petite (30 à 50 cm), avec des fleurs roses ou violacées en grelot et de petites feuilles disposées en verticille.

Calluna vulgaris est souvent plus grande (jusqu'à 1 m), elle possède de petites fleurs roses ou violacées à 4 pétales soudés, les fleurs sont disposées en grappe terminale. Les toutes petites feuilles sont opposées, appliquées en 4 rangs le long des tiges rougeâtres et tortueuses.

Ces deux bruyères peuvent cohabiter.
 Erica tetralix et Erica cinerea crédit Wikipedia
Erica tetralix et Erica cinerea (à droite)

La partie médicinale est la tige fleurie et feuillée.


BRUYERE CALLUNE CYSTITE INFECTIONS URINAIRES ANTISEPTIQUE URINAIRE DIURETIQUE ANTIOXYDANT APAISANT SOINS DE LA PEAU




COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES

 

FLEURS ET FEUILLES DE BRUYERE

Les principaux composants sont :

- Des substances triterpénoïdes qui correspondent à 20 à 60% du poids des fleurs ou des cires qui recouvrent les feuilles, notamment l'acide ursolique : protecteur tissulaire, immunomodaleur (antiviral, antibactérien, protection anticancéreuse), anti-inflammatoire.

- Des flavonoïdes antibactériens, anti-inflammatoires et anti-oxydants dont la quercétine.

- Des tanins astringents et antibactériens.

- Un pourcentage variable mais en général faible d'arbutine (hydroquinone associée à un sucre).
L'arbutine est hydrolysée par les bactéries intestinales avec libération d'hydroquinone.
Cette molécule assez réactive est connue pour sa capacité à limiter les infections urinaires récidivantes (cystites) et pour son pouvoir dépigmentant, elle bloque en-effet la synthèse de la mélanine, mais elle est potentiellement toxique et son utilisation est maintenant règlementée.

Les bruyères médicinales ne contiennent que très peu d'arbutine, l'effet antiseptique urinaire de ces plantes est surtout du aux flavonoïdes et tanins associés et à l'augmentation de la diurèse (effet diurétique) qui nettoie l'arbre urinaire (effet de chasse des bactéries qui n'ont pas le temps de se fixer sur la muqueuse urinaire).

- Les bruyères sont connues pour leur pouvoir apaisant, relaxant voire "hallucinogène" mais il est difficile d'associer ces effets à des composants présents dans ces plantes.
Une étude montre néanmoins que la quercétine aurait un effet inhibiteur de la mono-amine oxydase ( IMAO = classe de médicaments antidépresseurs), d'autres triperpénoïdes présents dans les cires des feuilles sont peut-être aussi en cause dans ces effets sur le système nerveux central ou l'humeur.

UTILISATIONS

BRUYERE : INFECTION URINAIRE RECIDIVANTE CYSTITE INFECTION PROSTATIQUE


Les extraits de bruyère s'utilisent en général en complément d'un traitement antibiotique. Il ne faut jamais négliger les infections urinaires et prostatiques qui peuvent devenir graves.
Les extraits de bruyères potentialisent l'action des antibiotiques, permettent de raccourcir le traitement.
En cas d'infection urinaire bénigne ou de cystite à répétition sans complications on associe les extraits de bruyère à d'autres plantes antibiotiques urinaires ou diurétiques : voir www.phytomania.com/cystite.htm

Exemples de posologie :

- infusion ou décoction courte : proportion, une poignée de rameaux fleuris avec feuilles dans un litre d'eau très chaude, 10 minutes d'infusion. Ou en décoction (plus concentrée en tanins ) 3 minutes d'ébulition et 10 minutes d'infusion.
3 à 5 tasses par jour

- Teinture-mère de Calluna vulgaris ou de Erica cinerea : 50 gouttes 3 fois par jour.

- Poudre de bruyère : 2 g 3 fois par jour, à boire avec deux tasses d'eau à chaque fois.

TISANE DE BRUYERE DETOXIFIANTE ET PROTECTRICE

L'infusion de bruyère est également une tisane qui, bue en petite quantité et régulièrement, renforce l'immunité, la résistance aux infections en général (bactériennes et virales), seul bémol, la présence de tanins qui peuvent induire une constipation passagère.

MIEL DE BRUYERE

Les éricacées dont les bruyères sont des plantes qui sont en général très visitées par les abeilles surtout quand la floraison de la majorité des plantes est terminée comme en automne par exemple.

Le miel monofloral de bruyère callune, Calluna vulgaris, est actif contre des bactéries pathogènes responsables d'infections respiratoires, cutanées ou générales graves : Streptococcus pneumoniae, Streptococcus pyogenes, Staphylococcus aureus y compris ceux résistants à la méthicilline.
Mais pour obtenir un effet sur ces bactéries il faut une concentration importante de miel.

L'utilisation du miel monofloral de bruyère callune (et de sarrasin) en cas d'angine bactérienne ou d'infection rhinopharyngée est un remède classique et toujours recommandé en complément d'un traitement antibiotique :
une tasse d'infusion avec deux à trois cuillerées de miel 2 à 3 fois par jour ou avaler 2 ou 3 cuillerées à café de miel pur qu'on laisse dissoudre dans la bouche 2 à 3 fois par jour.

BRUYERE ET SOINS DE LA PEAU

L'arbutine est employée comme eclaircissant cutané.
Une recette ancienne (Jean Valnet) pour atténuer "les taches de rousseur" et les hyperpigmentations localisées :
sommitées fleuries de bruyère 60 g, huile d'olive 250 g, macération pendant 15 jours, en remuant la préparation de temps en temps, passer, conserver dans un récipient en verre bien bouché au frais et à l'abri de la lumière si possible. appliquer le soir en massant doucement.

CULTURE DES BRUYERES

Les bruyères sont des plantes très robustes peu exigeantes mais qui préfèrent les sols acides.
On les multiplie par semis ou division des plants.
Il existe de nombreuses variétés culturales ou hybrides dont certaines conservent leurs fleurs pendant l'hiver.


Tweet Suivre @phytomania

RESUME

LES BRUYERES DECORATIVES ET MEDICINALES
La bruyère cendrée et la bruyère callune sont des plantes communes en Europe, qui aident à guérir les infections urinaires et prostatiques, la tisane de bruyère est par ailleurs détoxifiante et renforce l'immunité et la résistance aux infections.
Le miel de bruyère est modérément antibactérien utile en cas d'angine et d'infection rhino-pharyngée.