L' AIL
ALLIUM SATIVUM
LILIACEAE

( Suite )




Voir le début de l'article

AIL PLANTE MEDICINALE HYPERTENSION CHOLESTEROL ARTERIOSCLEROSE CANCER INTESTIN

UTILISATIONS

Nous ne ferons qu'évoquer dans cette page les usages anciens.

Les égyptiens le préconisaient comme panacée, usage repris par Galien qui l'appelait la "thériaque des paysans". Tous les médecins de l'antiquité le citaient, en Grèce ancienne c'était un symbole de force physique.

Pour les médecins chinois, c'est une plante "chaude", "amère", active sur les méridiens gros intestin, rate et estomac; on le contre-indique au malade dont le "yin" est déficient.

L'ail est connu et préconisé dans les médecines traditionnelles arabes, ayurvédiques et recommandé par toutes les pharmacopées européennes et américaines. Pas mal pour un condiment si banal, bon marché et facile à trouver.

Les indications découlent des propriétés pharmacologiques citées plus haut :



En usage externe

Nous avons vu que le suc d'ail ou l'ail écrasé étaient désinfectants et légèrement antibiotiques mais il y a d'autres usages locaux. L'ail peut aider à supprimer les cors : application pendant deux semaines d'ail écrasé sur le cor en protégeant la peau saine alentours par du sparadrap. L'huile d'ail calme les douleurs et les inflammations auriculaires et est utile pour soigner les mycoses cutanées notamment celles des pieds et des orteils.

En usage interne

On peut bien sur utiliser l'ail frais alimentaire mais aussi la poudre d'ail standardisée, le distillat ou essence d'ail, la teinture au 1/5, la macération huileuse ou huile d'ail. Selon la préparation la composition chimique est différente. L'ail frais et la poudre d'ail contiennent de l'aliine et de l'aliicine. L'huile d'ail des ajoènes et des vinyldithiines, l'essence d'ail du disulfure de diallyle.

Une posologie moyenne serait l'équivalent de 6 à 10 mg d'aliine par jour soit :
1 gousse d'ail frais ou 500 mg à 1 g de poudre d'ail.

Pour un effet plus marqué on peut augmenter la dose en la répartissant dans la journée soit :
1 à 2 gousses d'ail 3 fois par jour ou 500mg (1 gélule) 3 à 5 fois par jour.

Il est recommandé de faire un traitement prolongé voire illimité à dose faible ou moyenne, ou à forte dose 1 à 2 mois renouvelé dans l'année.
Certains phytothérapeutes préconisent la teinture d'ail au 1/5, 20 à 30 gouttes par jour, mais l'odeur en est particulièrement désagréable.

PRECAUTIONS

L'ail cru n'est pas toujours bien toléré, attention aux estomacs fragiles; par contre les gélules gastro-résistantes de poudre d'ail ne donnent en général pas de troubles digestifs. On déconseille la prise d'ail aux insomniaques, aux opérés récents et aux transplantés à cause des effets sur la coagulation sanguine et l'immunostimulation.
Tweet Suivre @phytomania

RESUME

UN CONDIMENT AUX APPLICATIONS THERAPEUTIQUES TRES MODERNES
L'ail connu depuis l'antiquité, considéré il y a longtemps comme une panacée, est encore très utile pour combattre des maux biens modernes : l'artériosclérose et ses complications, pour diminuer le taux de cholestérol sanguin, favoriser la circulation sanguine et donc prévenir les accidents vasculaires.
Des études récentes laissent à penser que la consommation régulière d'ail frais ou de poudre d'ail
permettent de prévenir certains cancers digestifs.

Vous êtes sur www.phytomania.com
site dédié aux plantes médicinales et aux huiles essentielles
PHYTOTHERAPIE, PLANTES MEDICINALES, AROMATHERAPIE, HUILES ESSENTIELLESphytomania